Rêves de Plume

21 novembre 2016

Ne rien manger de plus gros que ses fesses - Johnny Sinclair -

Nous les menteurs de E. Lockhart

     Une île privée, propriété d'une riche famille à la Kennedy. Ils sont inséparables, beaux, bronzés, riches, la vie leur appartient et l'avenir aussi. Enfin ils le croyaient. L'été 15 sera un tourment dans la vie de cady, Mirren, Johnny et Gat, le groupe auto-baptisés des menteurs, qui se retrouvent chaque été dans la propriété familiale. 

Difficile de parler plus de l'intrigue de cette histoire sans en dévoilée le ressort, disons qu'il y a eu un accident, une amnésie et une ado de 17 ans qui recolle les morceaux. On croit deviner le drame mais l'auteur sème le trouble  avec le retour de Cady à Beechwwood pour un été 17. A nouveau, le soleil, la plage, l'amour mais aussi les larmes et les faux semblants.

Au milieu de la lecture, j'ai eu le malheur de jeter un coup d'oeil au dernier tiers du livre, troublée que mes hypothèses ne soient pas fondées. On m'avait dit que la fin était surprenante. alors j'ai feuilleté comme je le fais souvent quand j'ai peur pour les personnages. Histoire de voir s'ils sont toujours là.  Mon oeil a été attiré par un paragraphe. Le paragraphe qui bouleverse toute la lecture. J'ai du coup lu la fin pour comprendre commet cela avait pu arriver. Une claque qui fait de ce livre plus qu'une pub pour Martha's Vinyard.

41xCkiT05VLwewereliars

menteur

 

Posté par revesdeplume à 11:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]


31 octobre 2016

Percy Jackson et le voleur de foudre de Rick Riordan

J'avais été un peu refroidi par le film, mais peut être que je devrais lui rendre un peu plus de crédit. Je ne sais pas si c'est l'ombre de la déception qui planait encore sur ma lecture, ouc'est à cause de mon marathon Harry Potter qui rend toute atre lecture moins ééclatante, maisje ne garde pas un plaisir infini de cette lecture.

Cela m'a semblait un peu long et les péripéties pas forcément très utiles. Dommage pourtant, car tous les ingrédients étaient là pour que je plonge dans cette histoire à corps perdu. je suis une fan absolue des histoires de mythologies que j'avais dévorée dans mon cdi d'adolescente avec la collection : Contes et légendes chez Nathan

contes et legendes



J'avais acheté ce livre il y a déjà des années et il trainait dans ma bibliothèque. Je l'ai exhumé pour un rallye lecture en 5ème.

De quoi ça parle ?

 Percy un jeune ado de 12 ans est ballotté d'école en école. On le dit dyslexique, et atteint de THDA. Sa confiance en lui est au plus bas, il a l'impression de décevoir sa mère à chaque renvoi. Pourtant l'école de Yancy semblait être celle qui allait faire de lui un enfant épanoui. Son prof de latin ne cessait de l'encourager, et son camarade de chambre s'etait révélè être un ami précieux.

   Mais comme chaque fois une catastrophe vient faire voler en éclats son monde : sa prof de maths se transforme en furie aus ens littéral du terme, il réussit à se débarasser d'elle avec un stylo-bille /épée et pourtant tout le monde semble faire comme si cela ne s'était jamais produit. Lors de son retour chez liu à la find e l'année scolaire, d'autres évenements le pousseront vers un endroit curieux : la colonie de sang-mêlés. Là-bas, il découvrira qu'il est un demi-dieu et se verra confier une quête qui doit empêcher une guerre entre les trois grands dieux. 

Percy-Jackson-1 Percy-Jacksonpercyjackson4percyjacskon

 

 

Posté par revesdeplume à 10:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Bookstuff #14

Quand tu penses que parfois lire c'est mission impossible !

bookstuff12

Posté par revesdeplume à 05:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 octobre 2016

Pluie d'adaptations cinématographies de livres ce automne

Les adpatations de l'automne :

uen viemall-histoire-de-l-amourreparer-les-vivants-619588lafille,200_

 

Une vie entre deux Océans

Mal de pierres de Nicole Garcia

Réparer les vivants

 

La  fille du train

L'histoire de l'amour

Coté Jeunesse

tamara

Tamara adaptation de la BD

 

Miss Pérégrine et les enfants particuliers

Les animaux fantastiques


Les Animaux fantastiques
Les Animaux Fantastiques - Bande Annonce finale VO

Quelques minutes avant minuit

Posté par revesdeplume à 19:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 octobre 2016

un-prince-a-croquer-1-entree                   Un prince à croquer T1 et T2 de Patricia Lyfoung DELCOURT

Une BD un peu kitsch mais sympathique. Elle m'a fait sourire, en dépit de son coté un peu " Point de vue image du monde " matinée de Closer. On retrouve le trait et l'humour de l'auteur de la Rode écarlate.

De quoi ça parle ? Un prince d'une obscure petite principauté, décide de fuir ses obligations, un mariage arrangé et  sa mère autoritaire pour visiter Paris avec son ancien garde du corps. Vous suivez ?

Le malabar le refile à sa soeur, Margot, un chef en second  dans un 4 étoiles parisien, tyrannique et psychorigide qui fait peur à toute sa brigade. Vous suivez toujours ?

Le bellâtre, une fois installé à Paris, doit garder son secret ( il est le prince héritier qui a fuit avant son mariage) en dépit de sa grande naïveté sur les choses de la vie. Elevé dans une cage dorée, il découvre Paris, les contraintes de la vie ( ménage, cuisine). Il réussit à faire sa place dans la vie de Margot et aussi dans son restaurant où il travaille en tant que commis.Restaurant qui en fait appartient à son futur beau-père. Bon, je vous ai perdu là ?

Tout au long de ses deux tomes, des péripéties toutes les plus loufoques les unes que les autres s'enchainent. Je vous en fais grâce.

Les éditions Delcourt ont fait un site autour de la saga. En avant pour le transmedia !

Posté par revesdeplume à 19:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]


24 octobre 2016

IMG_1234

Sauveur et fils saison 1    Marie-Aude Murail  

Ecole des loisirs

De quoi ça parle ?

     Sauveur Saint-Yves est un homme atypique. Psychologue venu de Martinique, ce grand colosse à la peau noire, flegmatique et doux ouvre sa porte aux familles et leurs maux. Des mots contre des maux pour soigner les autres, pour oublier aussi son propre drame familial. Tant de temps donné aux autres et au final, si peu à son fils. C'est pas qu'il ne le veut pas, Sauveur, car son fils Lazare ( 8 ans), il l'aime plus que tout. Mais comment répondre aux questions de l'enfant sur sa maman, sur sa vie avant Orléans quand lui même ne veut pas affronter ses souvenirs ? Mais Lazare est un petit bonhomme plein de ressources. Il saura fendre la carapace, comme son papa le fera si bien avec cette ado qui se scarifie, ce petit garçon qui fait pipi au lit ou cette famille recomposée au bord de la crise de nerfs.

Ce que j'en ai pensé :

Personnellement c'est une lecture que j'ai beaucoup appréciée. Le personnage de Sauveur, atypique est vraiment une réussite. Par bien des cotés, il m'a fait pensé à Seyolo Zantoko notre médecin congolais thiérachien, en but au racisme ordinaire.

Les vies de ses patients, enfants et parents m'ont touchée. Peut-être y a-t-il chez moi une petite part de voyeurisme qui veut, comme Lazare, écouter aux portes. Cette galerie de personnages secondaires est vraiment truculente : de l'inst' au hamster, ils m'ont fait beaucoup sourire même si certaines situations ne sont pas très réalistes, il faut en convenir.

Marie-Aude Murail a ce talent de rendre ses personnages très humains. Dommage qu'il faille qu'elle tombe dans une autre de ces habitudes : une pseudo intrigue policière qui fait pschiiiit. J'avoue ne pas avoir adhérer au coté too much du secret de famille, même si j'avoue que je ne connnaissais pas ces systèmes de castes en Martinique. La mention " saison 1" laisse présupposer une suite, on verra si cette partie de l'histoire y sera développée.

CDI ou Pas ? Non. J'ai des doutes sur le classement jeunesse de ce livre. Je ne me vois pas le proposer à mes collègiens de par le thème, les personnages. Est-ce que cela va leur parler ? L'auteur dans cette interview avoue elle-même qu'elle n'a vu que des adultes pour ce livre lors des dédicaces au salon du livre : http://blogs.lexpress.fr/allonz-enfants/2016/04/24/marie-aude-murail-on-fait-porter-trop-de-choses-a-notre-jeunesse/

 

Posté par revesdeplume à 10:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 octobre 2016

Le manga du mois ! #Octobre

Halloween approchant ....  Le choix sera : Cherry Zombie T1

cherry

Comment allier zombie et romance? J'étais curieuse de voir comment ça pouvait fonctionner ! Enfin un manga sur les zombies que l'on pourrait mettre entre les mains des élèves?

Après lecture, ça donne quoi ? Si vous aimez les zombies, passez votre chemin, cela ne sert à rien venir chercher ici un peu de frisson. Ce manga est plutôt une romance. La jeune héroine Miu passe ses nuits à regarder des films d'horreur ou lire des revues sur le sujet. Elle a du mal à suivre en cours. Un de ses amis lui propose une recette miracle de sa composition : de la cherry soup ! Mais la jeune fille en abuse pour se rendre à un RDV avec le beau mec inaccessible du lycée, qu'elle a réussi à approcher grâce à leur goût commun pour l'horreur. Hélas la jeune fille a un accident ... mais y survit miraculeusement. Enfin, survivre c'est un bien grand mot : son coeur ne bat plus. Elle semble être une morte vivante. Tout ce que déteste son amour secret. Il lui faudra donc taire sa nouvelle condition.

Bref encore une fille amoureuse d'un garçon impossible à avoir, une fille qui n'est pas populaire, qui semble être à coté de la plaque et le bon copain ( qui finit par se reveler être amoureux de la fille).

La lecture n'est pas désagréable.

Posté par revesdeplume à 17:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 septembre 2016

mentineMentine T3 : Pas de cadeau ! de Jo Witek

   On retrouve la pétillante Mentine pour un troisième opus. Mentine c'est cette ado surdouée et insupportable qui fait tourner ces pauvres parents en bourrique. On avait suivi son été perdu au milieu des chèvres (T1), son année d'internat en suisse et la trahison de cette meilleure amie  qui l'avait livré en pâture aux autres élèves du lycée et révélant sa " différence"( T2) 

Cette fois, elle essaie de venir en aide à son amie Johanna, passionnée de flamenco. Mais comme Mentine a une façon bien a elle d'aider les autres, ça vire plutôt à la catastrophe.On retrouvera ici pêle mêle les restos du coeurs, une guitare de flamenco, des chaussures de danse et un code de carte bleue pris sans permission.

Ce tome est celui qui m'a le moins plu des aventures de Mentine. Je n'ai pas retrouvé le ton irrévérencieux des livres précédents ... ou alors je me lasse du personnage ?

Posté par revesdeplume à 08:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 août 2016

              Des fois, le désoeuvrement est une bonne chose. On pousse la porte d'une médiathhèque, à la recherche d'un refuge, intimement convaincue que ce sanctuaire des livres vous apportera quelques heures de bonheur quoiqu'il arrive.Surtout quand elle offre une vue comme ça ....

cathédrale ReimsvuBMfauteuil

    Pousser la porte d'une médiathèque qui n'est pas la votre a quelque chose d'intimidant, même pour un bibliophile. On cherche, on tâtonne, surtout quand c'est une médiathèque nouvelle génération, gigantesque, avec des espaces dédiés, de la musique en fond sonore, une vue à couper le souffle, des gens qui jouent aux dames, au babyfoot...

    Mes pas m'ont guidé vers l'espace jeunesse ado. Quand on est perdu on va forcément vers ce qui nous est familier.  Et quel plaisir de voir en ce samedi tous ces enfants assis sur de confortables fauteuils plongés dans la lecture, à peine génés par cette mère qui prononce cette phrase incongrue " Anna, arrête, ne prends pas trop de livre, tu en as huit" à une fillette qui ramène des gros romans avec des yeux gourmands. Comment peut-on interdire de prendre plus de livres ? Comment peut-on avoir trop de livres ? 

Après avoir flânée dans les rayonnages pour voir le fonds ( whouah whoauh !!!!!),  je suis allée vers les bac à BD car je n'avais pas beaucoup de temps devant moi. Et là, j'ai découvert une bien belle série BD :

Bouche d'ombre T1 et T2 Lucie 1900 / Lou 1985  de Maud Megon et Carole Martinez

13446083_10209887824375956_1477214562_o

Scénario original, inclassable, déroutant... On retrouve l'univers empreint d'ésotérisme de C. Martinez ( Du domaine des murmures - Le coeur cousu) et de ce voile noir qui plane sur les femmes.

  L'héroine est une jeune femme qui voit des fantômes. Une malédiction de famille, qui n'apportera que des malheurs aux femmes qui en seront frappées. A la suite d'une soirée potache chez des amis où ils s'amusent à faire tourner des tables, Lou déchire le voile et prend la pleine mesure des secrets de sa famille. Elle est hantée par ses vies précédentes. Comment faire pour que le destin ne se répète pas ?

Je n'en dirais pas plus car ce serait déflorer l'histoire. Cette BD m'a bouleversée. J'ai aimé le trait de l'illustratrice qui retranscrit bien les ambiance années 80 comme début de siècle, le destin tragique des héroïnes, les personnages secondaires pas si secondaires, le lien entre le passé et le présent. Et le final... a eu raison de mon petit coeur. A quand un tome 3 ?

Tout sonne juste et pourtant tout est si irrél. Une belle découverte !

 

Posté par revesdeplume à 10:26 - Commentaires [1] - Permalien [#]

01 août 2016

Le manga du mois !

Les lectures du CDI 2 : Ugly princess T1 de Natsumi Aida  AKATA

ugly-princess-1

   Mito Meguro est en dernière année de collège. Et ce n'est pas l'héroïne de manga habituel. Pas de longues jambes sur mini-jupes, ni de taille de guêpe, ni de longs cheveux blonds. Ce physique peu flatteur, lui vaut d'être la risée de sa classe. Elle préfère vivre sa vie sentimentale à travers un jeu vidéo de drague, surtout depuis l'école primaire où elle a déclaré sa flamme à un garçon qui depuis saisit chaque opportunité de se moquer d'elle. C'est d'ailleurs lors d'une de ces humiliations quotidiennes que Kunimatsu prend sa défense. Dès lors, elle se met à espérer que ce beau garçon pourrait passer outre son physique peu avantageux.

    J'avais fondé beaucoup d'espoir sur "Telle que tu es", une série qui montre une love story entre un BG et une petite ronde sympatique. Au final, j'avais été déçue, dans la mesure où le BG est juste un fétichiste des grosses. Là, il y a de l'humour ( C'est l'auteur de Switch Girl aux commandes) et   les personnages sont attachants. Bref, j'ai beaucoup aimé !

 

 

Posté par revesdeplume à 18:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]