Rêves de Plume

06 décembre 2017

Coup de coeur à poil !

Tarzan, poney méchant  de Cécile Alix Poulpe Editions

Attention coup de coeur et fou rire garanti !

Excellent petit roman pour les jeunes lecteurs. Cécile Alix donne la parole à Tarzan, poney Connemara qui suite au départ de son jeune maitre en Nouvelle Calédonie doit fréquenter pendant un an un club équestre, Les Edelweiss. Déjà pas très enchanté par cette perspective, il doit affronter durant sa première semaine une horde d'enfants en colonie ! Il nous livre ses réflexions caustiques et sans concession sur les bipèdes qui l'entourent, et tente échafauder un plan pour regagner sa liberté. Évidemment notre poney bourru a aussi un grand coeur, et il est probable qu'il se laisse amadouer par une petite rousse, qui n'a pas plus envie d'être là que lui.

Et cherry on the cake : les éditions, en plus de faire de jolies couvertures, de super bande annonce, et de publier de chouette romans proposent des documents à destinations des enseignants :-) http://poulpe-fictions.fr/le-coin-des-enseignants/

Posté par revesdeplume à 19:17 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


03 décembre 2017

Comme des images de Clémentine Beauvais   Sarbacane

beauvais

De quoi ça parle ? : l était une fois des ados sages comme des images, au prestigieux lycée Henri-IV, à Paris. Un lycée où les élèves, dès la seconde, se voient déjà en avocat, en médecin, en ministre. L'histoire commence le jour où Léopoldine a rompu avec Timothée pour Aurélien. Ou bien le jour où Timothée, par vengeance peut-être, a envoyé un mail avec une vidéo de Léopoldine, à tout le monde. Ses amis, sa soeur jumelle Iseult, les profs, les lycéens, les parents : tout le monde.  (Résumé Editeur )

Un roman qui ne m'a pas totalement conquise, voire même dérangée. Voilà plusieurs semaines que j'ai lu le livre et je n'arrivais pas à me décider à en faire la critique. Je l'ai lu en deux jours, il ne m'est pas tombé des mains comme le précédent (" les petites reines "), mais l'impression après lecture reste désagréable. Etrange et dérangeant je dirais. Comme un livre de Joyce Carol Oates ou de laura Kasischke. J'ai pourtant apprécié ce duo insolite de jumelles, si différentes et si touchantes.
Mais le plus gros bémol est pour moi le style et le "décor" : j'ai eu la sensation parfois que les propos et les situations étaient datés, comme des souvenirs racontés et arrangés à la sauce contemporaine pour coller avec les problèmes liés au réseau sociaux et à la manière " djeun's" de parler.
Pour moi trop de choses se mêlent : l'homosexualité, les sextapes et l'opprobre face à leur diffusion. On parle de harcélement mais ce n'est pas vraiment le cas. Léopoldine fait face avec classe, seule sa réputation en a pris un coup et puis finalement, comme dans la vraie vie, un drame en chasse un autre. De ce fait, je n'ai pas vraiment les enjeux du roman.

Enregistrer

Posté par revesdeplume à 18:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 décembre 2017

WonderWoman Warbringer   de Leigh Barduro  Roman reçu dans le cadre de masscritique de Babelio

CVT_Wonder-Woman--Warbringer_9342

Ne connaissant ni l'auteur, ni sa biographe, j'ai d'abord pensé que ce livre était la novélisation du film.
D'où ma surprise de voir débarquer Alia, la Warbringer à la place du séduisant mâle. Mais je n'ai rien contre les ados semant la tourmente et le chaos, donc j'ai continué ma lecture.
Deuxième étonnement : c'est une Diana ado dont on nous narre les aventures. Et on ici plus proche de Percy Jackson que de la ligue des justiciers.
Avec ses nouvelles données en main, c'est avec plaisir que j'ai suivi les aventures de l'Amazone. L'auteur a réussi a donné corps à cette super héroïne, qui n'est pourtant ma préférée ! Enfant des années 80, j'ai subi les rediffusions de la série où on la voyait tourbillonner en micro-short et pour ma part j'y ai jamais vu une avancée pour la cause féministe. Cette Diana Prince me plait plus. A la lecture on oublie son physique sculptural, et c'est ce qui se passe dans sa jolie tête qui prime.
J'ai aimé son regard sur le monde, sa naïveté, empreinte de sagesse, son courage et sa loyauté. Ses acolytes humains, ne sont pas seulement des faire-valoirs mais des personnages secondaires sympathiques. Bref, une histoire digne des quêtes des héros de la Grèce Antique, de la baston, des bonnes répliques, un soupçon de romance et des monstres, de quoi tenir en haleine. Pas culte, mais divertissant !

Enregistrer

Posté par revesdeplume à 10:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

30 novembre 2017

B4

Need de Joelle Charbonneau Chez Milan

Désir: Envie de posséder un objet ou de réaliser un rêve.
Besoin: Nécessité de détenir quelque chose ou d'accomplir un acte essentiel à votre vie.
De quoi avez vous besoin ?

Deuxième roman de la canadienne pour moi, après l'excellente dystopie "L'élite " et encore une bonne lecture. Cette fois-ci l'auteur s'intéresse aux réseaux sociaux.


Imaginez un réseau social qui vous propose d'exaucer un voeu pourvu que ce soit quelque chose dont vous avez besoin. Un téléphone, une place de concert, une meilleure note, un rein pour un frère malade ? En échange... pas grand chose vous est demandé : juste accomplir une mission qui n'a pas l'air très compliquée, et tout ce qu'il y a de plus innocent. Déposer un colis sur un paillasson, changer des pilules Sauf que des gens commencent à mourir. Accidents ? Coïncidences ? Jusqu'où est-on prêt à aller pour avoir ce que l'on veut quand on peut agir dans l'anonymat ?
Un roman efficace, qui plaira aux ados et qui les fera réfléchir à ce dont on a vraiment BESOIN !
Le seul bémol : l'héroïne a qui j'ai parfois eu envie de filer des baffes !

Posté par revesdeplume à 10:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 novembre 2017

Novembre BD #7

alienor mandragor

Aliénor Mandragore, tome 1 : Merlin est mort, vive Merlin !

             de Séverine Gauthier      chez Rue de Sèvres

La jeune Aliénor est la fille de merlin l'enchanteur. Pour elle, c'est plutôt le très barbant merlin qui insiste pour lui apprendre tout ce qu'il sait alors que la demoiselle n'est clairement pas faite pour ça ! Voilà quil est victime d'une mandragore et bien que fantôme,  il refuse de suivre l'ankou. Aliénor va essayer de le ressuciter en suivant l'neseignement de la fée Morgane.

J'avais lu des critiques dithyrambiques sur cette BD : beaucoup d'humour, un beau trait.... je pense que c'est de là dont vient ma déception. Je suis un peu restée sur ma faim avec ce premier tome. Si le rebondissement final m'a fait beaucoup sourire, le reste, reste classique : la jeune Aliénor essaie de ressusciter son père, pour cela elle va suivre l'enseignement de la rivale de son père la fée Viviane.
Il est vrai que le trait est très beau, mais j'ai eu un peu de mal à lire les bulles qui se fondent parfois dans les dessins de la planche. Cela reste toutefois une BD agréable à lire et l'héroïne est très attachante.

Posté par revesdeplume à 19:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]


27 novembre 2017

Novembre BD #6

Journal d'une enfant de la lune de Joris Chamberlain et Anne-Lise Nalin  Kenne editions

B

Voilà une BD sensible et intelligente qui par le pied des bulles et des cases sensibilise les ados à une maladie génétique peu connue : le « Xeroderma Pigmentosum ». Celle-ci l’empêche de sortir le jour, sans une lourde protection contre le soleil.

Morgane, 16 ans, est une ado en colère qui vient de déménager. Comme pour toute ado, c'est un drame de quitter son environnement familier et ses amies. Elle en veut à la terre entière.

Derrière le radiateur de sa chambre, elle trouve un journal intime, destiné à celui oui celle qui occupera cette chambre. Il raconte le quotidien de Maxime, un enfant de la lune. Il y fait un récit poignant des difficultés à être différents, de l'impact que cela a eu sur sa famille et des sacrifices que cela implique. Morgane en tirera une vraie leçon, tout comme le lecteur. Une BD qui aide à réfléchir, à comprendre et accepter la différence. Un scénario soigné servi  par un trait sobre.

                                  Un album à lire et faire lire d'urgence.

Enregistrer

Enregistrer

Posté par revesdeplume à 09:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 novembre 2017

Novembre BD #5

Les enfants du capitaine Grant d'Alexis Nesme Grant     ( Trilogie ) d'après Jules Verne

B2

Résumé éditeur : Lors d'une excursion en mer, Lord et Lady Glenarvan trouvent dans le corps d'un requin une bouteille renfermant un message de détresse, envoyé par le Capitaine Grant avant son naufrage. Ils déciden

 

t de partir à la recherche des survivants, accompagnés par les enfants du capitaine disparu et un savant distrait. C'est le début d'un périple mouvementé aux confins du monde. Les Enfants du capitaine Grant, grand roman d'aventures tragi-comique publié en 1868, appartient à la série " Les Voyages extraordinaires ". Jules Verne y trouve une nouvelle occasion d'instruire ses lecteurs, les faisant voyager entre Amérique et Australie, et émaillant son récit d'une mine d'informations sur la faune, la flore et la géographie des pays visités.

Magnifique adaptation du roman d'aventures de Jules Verne. La couverture est déjà une invitation au voyage.
Les dessins sont élégants, certaines pages sont à couper le souffle ! Une réelle importance est accordée au découpage des cases et aux couleurs.
Le scénario en lui même est plein de rebondissements, un peu gros parfois, mais je ne connais pas le roman original de notre gloire locale picarde.
Un seul bémol : les personnages animaliers, bien que très beaux, m'ont parfois gêné dans la lecture.

Posté par revesdeplume à 09:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 novembre 2017

Les garçons aussi on le droit à de jolies love story #LoveStoryPourTous

Moi Simon, 16 ans, Homo sapiens    de  Becki Albertalli    Hachette jeunesse

A

Avant d'être un livre traitant de l'homosexualité, ce roman est surtout une jolie histoire d'amour. La première compte dans la vie de quelqu'un.

Simon sait qu'il est gay depuis un moment déjà, cela ne lui pose pas de problème, il ne le vit pas mal. Il faut dire qu'il n'en a parlé à personne,  famille ou ami. Il a eu quelques petites amies pour sauver les apparences. Et puis il y a eu ce message d'un dénommé Blue sur le tumblr du lycée. À travers les phrases de son poème, il a su voir la même solitude que celle que lui même ressentait. Il a pris contact avec lui et depuis, ils s'échangent des mails qui au fur et à mesure deviennent passionnés. Qui est ce mystérieux Blue dont il est en train de tomber amoureux ? Il sait qu'il est dans le même lycée que lui, mais qu'il préfère cacher son identité.

Une chose compromise par une maladresse de Simon: quelqu'un a lu ses mails sur l'ordi de la bibliothèque, car il n'avait pas déconnecté son compte. Il est depuis victime d'un chantage : il aide Martin à sortir avec Abby, une de ses amis ou il se fait outer sur le tumblr. Et cela n'implique pas que lui, mais aussi Blue.

Une jolie romance que j'ai lue très rapidement qui ravivera les fleurs bleues comme moi !

Enregistrer

Posté par revesdeplume à 09:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 novembre 2017

Novembre BD #4

Gotham Academy T1 et T2 de Becky Cloonan et Brenden Fletcher

A1A2

 

Premier DC comics pour moi. On est dans l'univers de Batman, à Gotham City et même si la chauve-souris n'est pas le héros de cette saga, son ombre ne plane jamais loin. La vraie star de cette série dérivée, c'est la jeune Olive Sylverlock, en deuxième année à la Gotham académy. On arrive de façon un peu abrupte dans l'histoire et on comprend que la jeune Olive a vécu un été traumatique dont elle ne garde pas de souvenir, mais qui implique : le feu, Batman et quelque chose qui serait arriver à sa mère. Depuis elle s'isole, et repousse même son petit ami, le gentil Kyle. L'arrivée de la sœur de ce dernier au lycée va l'obliger à faire quelques efforts. Surtout qu'un vent de panique flotte sur le campus : un fantôme hanterait le bâtiment nord et le dortoir des filles.

Si j'ai tout de suite était séduite par les dessins, les couleurs et la mise en pages, je dois avouer que les références à Batman Eternal qui semble précéder cet opus m'ont un peu déroutée. J'ai souvent une l'impression de rater un train, même si l'univers de Batman m'est familier. Pas sûr que mes ados accrochent d'emblée s'ils n'ont aucune référence en la matière. Toutefois, ce tome m'a vraiment charmé et j'ai trouvé l'histoire vraiment sympathique. le fait que ce soient plusieurs parutions rassemblées en une ne m'a pas trop gêné ( contrairement au tome 2)


Le tome 2 par contre a été une cruelle déception. Le cliffhanger final du tome 1 tourne en eaux de boudin. On arrive directement dans une histoire de confinement à cause de morts-vivants créés par le  Joker.... Puis pfff on passe à autre chose : les histoires fantasmées de l'irrésistible Maps, personnage secondaire très attachant ! Ce tome est un patchwork de différentes histoires qui au final ne nous apprennent pas grand chose ! On verra si le tome 3 fait mieux. 

Enregistrer

Enregistrer

Posté par revesdeplume à 09:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 novembre 2017

Novembre BD #3

miss2Miss

 

Miss Pérégrine et les enfants particuliers de ransom de Riggs et Cassandra Jean

L'avenir de Jacob semble déjà tout tracé : une vie confortable et paisible, sans histoires. Du moins jusqu'à ce que son grand-père Abe, dont il est particulièrement proche, soit assassiné dans des circonstances atroces. Pour son malheur, Jacob a eu le temps d'entrevoir le meurtrier, une créature de cauchemar... Et si te vieil homme, dont tout le monde pensait qu'il divaguait, avait dit vrai ? Et si l'île peuplée d'enfants particuliers sur laquelle il disait s'être mis à l'abri pendant la guerre existait vraiment ? Et si des monstres vivaient vraiment cachés au milieu des humains ?   Source : site Livraddict

On n'est pas déçue par cette adaptation du roman de Riggs Ransom. Coté scénario, c'est l'auteur himself qui s'est adapté donc, évidemment l'esprit du livre n'est pas trahi. mais ce qui fait la qualité de cet album c'est le trait Cassandra Jean ! Les personnages sont à la fois fort et évanescents, à la fois monstrueux et beaux.
On retrouve l'atmosphère mystérieuse et fantastique ( limite dérangeant parfois ) grâce aux illustrations tantôt en couleur tantôt en noir et blanc. Un vrai plaisir !

Enregistrer

Posté par revesdeplume à 10:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]