Pour me remettre de mes dernières deceptions littéraires, je me suis offerte une petite pause guimauve. Une petite comédie romantique combinée avec l'univers austinien. Le rêve ;-) !

Coup de foudre à Austenland de Shannon Hale

Jane hayes est une trentenaire new yorkaise assez banale qui a fait foiré toutes ses relations sentimentales car elle a eu le malheur de comparer ses prétendants au ténébreux M. Darcy. Elle connait les dialogues de l'adaptation de J. Austen par la BBC par coeur au grand despoir de sa meilleure amie Molly.  A 33 ans, elle désespère de rencontrer l'homme idéal, jusqu'au jour où une vieille tante lui lègue un cadeau assez insolite : trois semaines de vacances à Pembrook Park en Angleterre, selon le mode de vie d'Elisabeth Bennet avec pour consignes : Vivre son rêve.  La voilà plongée dans l'Angleterre de la Régence, austère et guindée, entourée de riches américaines venues dans l'espoir de s'encanailler avec des acteurs payés pour leur faire une demande en mariage avant la fin du séjour. On est bien loin du rêve austinien de Jane ...

Un charmant divertissement lu en une journée, idéale pour se détendre en vacances. ;-) Une mention spéciale pour la coverture de pocket que je trouve so charming  ( euh charmante !)

Pour la peine, j'ai regardé le film tiré du roman dans la foulée et même si j'aime bien Kerri Russel ( ah... Felicity de ma jeuneusse !) j'ai préféré le personnage de Jane Hayes du roman. les coupes qui ont été ne me semble pas judicieuse ( La passion pour la peinture de jane peinture, Martin qui aime le basket et non les chansons à l'eau de rose, les flashbacks sur la vie sentimentale de Jane et Amélia qui fait vraiment peste dans le film.) Par contre, le taciturne M. Nobley alias JJ.Feild, j'en ferai bien mon "affair" ;-)