Vibrations de Raphaële Frier    Editeur : Talents hauts

vibrations

Les éditions Talents Hauts propose une collection avec des sujets forts. J'avais déjà lu Mauvaise Connection de Jo Witek sur les prédateurs sexuels du Net, je l'avais trouvé très juste et d'une grande utilité pédagogique.  J'ai commandé pour la rentrée plusieurs titres de la même collection pour le CDI.

Clara est amoureuse d'un type du lycéen assez distant avec elle quand elle est dans les parages mais prompt à lui déclarer sa flamme par textos plusieurs fois par jour. Le beau Sylvain souffle le chaud et le froid. Et elle, accro, guette la moindre vibration de son téléphone. Un jour, par erreur, Clara emporte le téléphone de celui qu'elle aimerait séduire. Les smartphones étant des prolongements de notre être, elle a donc accès a un petit bout de son âme avec ses sms, ses photos et surtout les vidéos. Mais, il n'est pas forcement bon d'entrer dans la tête des gens.

Je m'attendais à une histoire de jeune accro à son portable mais le sujet et tout autre : les actes violents et humiliants commis par racisme. J'ai bien aimé la trame de l'histoire, le propos, mais j'ai eu le plus grand mal à me faire au syle d'écriture et à éprouver un peu d'empathie avec l'héroine. Vouloir jouer l'ado en rebellion, jusque dans le style c'est un peu too much pour moi. Du coup, c'est une lecture en demi teinte.