Freak city de Kathrin Schrocke

Mika a le coeur brisée. La belle Sandra l'a quitté pour voler de ses propres ailes après une année d'amour parfait. Pour tromper son ennui et son vague à l'âme, il drague dans la rue une jeune fille avec ses potes, à la manière rustre et primaire d'un gars de 16 ans : à savoir en la sifflant et lui disant qu'elle a des belles fesses. Très classe. Mais la belle brune n'en prend pas ombrage et ne se retourne même pas, fière, elle les ignore. Il recroise sa route dans un café underground " le Freak city" et découvre que l'amazone farouche est en fait sourde. Elle n'a même pas eu conscience du manège de lui et ses copains. Sur un coup de tête, pour éblouir/rendre jalouse son ex qui le trouve pataud, il décide de prendre des cours de langue des signes et de devenir ami avec la belle Léa. Mais la jeune fille le laissera-t-elle entrer dans sa bulle ? Elle ne semble pas souffrir de son handicap, même si sa famille et le monde des entendants ne semblent pas y croire. Mika va découvrir par son entremise tout un mode dont il ne soupçonnait pas l'existence.

Une jolie hsitoire d'amour. Même si l'histoire reste un peu classique, elle a le mérite de faire découvrir la vie des sourds, leur choix, leurs difficultés. Un regard sur le handicap qui n'est pas pathétique ou gnagnan. Une lecture  idéale pour le collège et le lycée. Un roman que j'aurai adoré mettre dans la liste de GDC2016, mais qui ne va pas rentrer dans  les critères vu son prix.

Un bémol quand même : la traduction : des trucs genre " j'ai eu téléphone avec bidule".... ça devrait pas se lire  !

freak_carlsen_220

FreakCity_englisch_100

freak-city-3472642-250-400

 

freak-city-584213

freak