ARNO

Je suis l'idole de mon père  Arnaud Cathrine   Thierrry Magnier

Etre auteur de jeunesse c'est cool. Etre fils d'auteur de jeunesse, c'est tout sauf cool. Surtout quand votre père décide de réutiliser le moindre détail de votre vie privée pour écrire ses romans. Doriand a tout essayé : les explications, les menaces, le chantage affectif : rien n'y fait, son père refuse de comprendre que cela ne se fait pas de lire ses mails, ouvrir son journal intime et d'étaler son intimité sur la place public. Alors il décide de ne plus rien laisser filtrer, quitte à faire une croix sur la complicité père-fils. De toutes façons,  c'était plus trop ça leur relation.

De ce fait, il est toujours sur le qui-vive. Et là, c'est les vacances d'été donc tout se complique. Il va être 24/24 sous l'oeil inquisiteur de son père. Quand celui-ci lui propose des vacances à Dauville, il flaire l'arnaque. Mais Doriand n'est pas le seul à vouloir protéger sa vie. Son père à lui aussi des secrets.

Un court roman que j'avais préssenti pour GDC 2016. Plaisant à lire, mais pas non plus extraordinaire. Doriand découvre sa famille paternnelle dont son père ne lui à jamais parlé. Et surtout sa cousine, qui est une vraie bombe. Son seul défaut : être sa cousine. Dommage pour ses hormones !