GDC#5 Là où naissent les nuages de AnneLise Hertier   Casterman

                  Les parents d'Amélia sont parfaits : ils sont beaux, ils ont réussi professionnellement, ils ont du charme et de la répartie. Fille unique de ce couple si flamboyant, Amélia se sent bien pâle à coté de ses géniteurs, en complet décalage avec ses rondeurs qu'elle alimente à coup de paquets de gâteaux et de pains au chocolat. Alors, quand son père sur un coup de tête, décide de ressusciter sa jeunesse en repartant en mission humanitaire en Mongolie, Amélia accepte de l'accompagner.

      Elle si peu sûre d'elle et si attachée à sa petite vie et son confort, la voilà prête à partir dans un orphelinat en la Mongolie. Autant dire le bout du monde. Mais elle ne voit que l'opportunité de passer un mois entier avec son père sans la présence solaire et iconique de sa mère qui ne peut pas se soustraire à ses obligations professionnelles. Alors elle déchante vite quand son père lui annonce qu'elle devra au final partir toute seule, car il a été appelé pour être juré d'assises.

      Un voyage qui promet d'être dépaysant, mais aussi révélateur pour cette jeune fille parisienne qui a grandit dans un cocon. La Mongolie, les enfants des rues, les parents violents, l'extrême pauvreté et la vie dans toute son injustice vont lui ouvrir les yeux sur l'Amélia qu'elle est vraiment. 

     Première bonne pioche pour moi ! Je pense que je vais proposer ce roman pour la préselection.  J'ai beaucoup aimé ce livre : le voyage initiatique, la découverte de la Mongolie, la découverte de l'orphelinat et sa relation avec les enfant. La sous-intrigue avec le secret de famille, qui expose les failles de la mère,  m'a moins convaincue, mais ne gâche rien à l'histoire. 

Un plus pour la couverture qui est vraiment très belle.

 

mongolie