La relieuse du Gué Anne DelaFlotte Mehdvi

      Mathilde quitte son poste de diplomate et ouvre un atelier de reliure dans un petit village où son grand-père, lui aussi relieur, a séjourné. les débuts sont difficiles, il faut trouver des clients et la jeune fille, timide et réservée, a parfois du mal à s'imposer. Un matin, un jeune homme franchi la porte de son atelier et lui confie la restauration d'un magnifique livre de croquis. Sans lui donner son nom, ce bel inconnu lui arrache la promesse de faire la restauration rapidement car il doit confier le livre à quelqu'un le samedi suivant. Intriguée tant par le livre que par son propriétaire, Mathilde se met au travail. Ne se doutant pas que le jeune homme meurt sitôt son atelier quitté, renversé sur le parvis de la gare par une voiture. Que va-t-elle faire de cet étrange héritage, ce livre qu'elle tient tout de même a restauré ? Elle va tout faire pour rassembler les morceaux du passé  de son propriétaire.

J'ai eu beaucoup de mal  me faire au style de l'auteur. Étrangement j'ai trouvé qu'il y avait trop de mots dans ses phrases. Je ne saurais exprimer autrement ce sentiment. Beaucoup de détails, d'adjectifs pour décrire une action ou un sentie-ment. J'en avais parfois la tête saturé. Mais je me suis malgré tout accroché à cette lecture, au point de lire le second volet, où Mathilde cette fois s'attaque à Shakespeare.

Palmarès de la couverture la plus kitch pour France Loisirs comme toujours...

relieuse-du-gue-57803relieuse1relieusela-relieuse-du-gue

 

Le porte-feuille rouge  T2 des aventures de Mathilde

   Mathilde est contacté avec une illustre relieuse qui la sollicite pour un projet qui doit rester secret. Cette femme a une réputation sulfureuse : énigmatique, séductrice, ambitieuse, elle aurait causé la ruine de son maître relieur une fois son apprentissage terminé. Mathilde va donc travailler dans l'ombre. Et c'est rien de moins qu'un folio original des oeuvres de Shakespeare qui passera entre ses mains expertes.

J'ai préféré ce tome-ci, même si au final je ne recommanderais pas forcément sa lecture à une amie si je devais lui donner des titres pour ses lectures d'été.

portefeuillerouge_300dpi