Abeaulieu

Alors vous ne serez plus jamais triste de Baptiste Beaulieu

Un jour, j'ai attendu un coup de téléphone. de ceux qui change une vie. On allait me dire si l'homme que j'aimais le plus au monde était vivant ou s'il était mort. Comme notre héros, je savais que le reste des jours que je vivrais sans lui ne serait qu'une longueur errance sans but dans un océan de douleur. Que partout le chercherait. Comme lui, j'étais prête à tirer ma révérence. J'étais loin, j'étais seule, j'étais impuissante comme le sont toujours les accompagnants, le coeur usé par la maladie que je ne pouvais combattre. Heureusement pour moi, pour nous, ce jour-là, la voix au bout du téléphone m'a dit de la façon la moins aimable qui soit " il est en salle de réveil, faudra rappeler plus tard". Et ce fut le plus beau jour de ma vie.


Mais si cela n'avait pas été le cas, aurais-je laisser entrer dans ma vie une vieille excentrique en robe de soirée dans un taxi enfumé ?

Sûrement. Car je n'aime rien moins que les vieilles excentriques en littérature. Malgré moi j'aurais sûrement accepter de différer mon RDV avec la faucheuse d'une semaine pour la suivre dans les plus folles de ses pérégrinations. Cette folle-là, ne s'appelle pas Priscilla mais Sarah. Pas de désert ni de caravane, mais un taxi et des flocons de neige. On sait que la fin sera heureuse dès qu'on commence le récit, on sait que c'est un feel-good book plein de bons sentiments, on devine qu'il y aura bien un enterrement mais on marche. Car cette vieille dame est magnifique, et qu'on la suivrait au bout du monde, qu'on renoncerait pour elle à nos plans les plus funestes, rien que pour qu'un jour, une fois devenue vieille dame à la longue chevelure, nous aussi on conduise un taxi avec autant de classe et de loufoquerie.