41MS5PD5WMLLa faucheuse de Neal Shusterman Chez Robert Lafond

Une dystopie originale que j'avais envie de lire depuis longtemps. Une société devenue immortelle qui a besoin d'un corps de métier pour diminuer la population. Ainsi sont nés les faucheurs, une communauté quasi-monacale qui glane les autres êtres humains selon des critères qui leur sont propres.

Rowan et Citra, deux ados se voir proposer cette fonction au terme d'un apprentissage auprès de maître faraday, un Faucheur de la vieille École. Tiraillés entre envie et répulsion, ils vont entrer en apprentissage comme on entre en guerre. plein de beaux idéaux au début, puis salis, ternis et profondément changé au termes de celui-ci.

Car comme toute communauté dotée de pouvoir, l'assemblée des faucheurs est corrompue et abrite en son sein de vrais tueurs. Les deux apprentis vont l'apprendre à leur dépens.

Même si je m'y suis reprise en plusieurs fois pour finir le roman, j'ai beaucoup apprécié cette intrigue et ses deux héros, masculin et féminin qui apportent à l'intrigue chacun à leur manière. J'aurais aimé que leur rôle soit un peu moins manichéens, mais bon ...